);

Participation à l’hommage à Bernard Maricau

…Peintre atypique , homme de cœur  , humble et talentueux, Bernard Maricau a été l’un des artistes premiers de l’Artothèque.
Son envie de partage artistique, son humour, et sa curiosité humaine le rendent toujours présent.

« …amené à pratiquer le dessin dans le cadre de sa formation et de son cursus universitaire, il décide, pour parfaire cette technique qu’il affectionne depuis longtemps, de s’inscrire aux Beaux-Arts, d’abord à Tourcoing, puis à Paris.
Il a la chance d’intégrer l’atelier de César où il apprend la peinture. Devenu enseignant, il développe, en parallèle, une méthode d’art thérapie qui utilise le dessin comme un langage pouvant pallier des difficultés à communiquer et à exprimer ses sentiments. Cette recherche le conduit alors à travailler sur les engrammes, dont il ne tarde pas à faire la matière même d’une grande partie de sa création artistique. « Les engrammes, explique Bernard Maricau, sont ces «impacts» indélébiles qu’engrange en permanence notre mémoire…. © F.D.A.C. 2011  »

 

Danièle, compagne de Bernard a demandé à plusieurs artistes et amis de Bernard de faire un ou deux morceaux d’un puzzle vierge que Bernard avait prévu de peindre mais qu’il n’a jamais entamé.

J’ai beaucoup apprécié l’invitation à participer à ce projet et j’ai pris beaucoup de plaisir à le faire avec, en tête, Bernard et son amour des chats.

Voici mes deux morceaux :

Print Friendly, PDF & Email